Les «pitreries» du cycle… et ce qu’ils signifie

Le rôle difficile… de la femme

Un cycle menstruel normal du cycle d’une femme est estimée à 28 jours et (malheureusement) définit sa psychologie, son état physique et émotionnel, son humeur, son appétit et ses nerfs en fonction du jour du cycle et bien sûr en fonction des perturbations possibles (qui ne sont pas rares).

cycle_menstruel-pilules-minceur-france

C’est vrai, que très souvent, le cycle est perturbé en raison du temps et de divers rhumes, et comme résultat vous voulez rester au lit, en serrant une bouteille d’eau chaude et un seau antidouleurs pour soulager vos douleurs aiguës. L’ambiance est (comme il est naturel et attendu) tombé sur les planchers, l’estime de soi aussi, l’appétit monté en flèche et l’ambiance est comme si vous traversez l’océan Atlantique (parfois en haut parfois en bas… ayant le risque de couler à un certain moment)!

Les «jeux» du cycle… et leurs conséquences!

Les troubles du cycle – n’importe quel trouble (même ceux qui sont considérés comme normaux tous les mois!) – ont une raison qu’ils sont apparus, et ont des conséquences importantes et (surtout!) douloureuses!

Allons-y donc connaître un peu mieux tout ce processus normal du cycle d’une femme et explorer (et surtout expliquer) tous ces troubles si douloureux!

No 1: Le syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel est connu par presque toutes les femmes (certaines avec des symptômes plus intenses et douloureux, et d’autres avec des symptômes plus légers et insignifiants) tous les mois! Le syndrome prémenstruel – précisément à cause de la forte turbulence qu’il provoque aux femmes – est maintenant connu dans tout homme qui vient chaque mois ces jours confronté à un «monstre» de dysthymie, de cyclothymie, de nerfs, d’irritabilité et d’instabilité émotionnelle… et ceux-ci ne sont que le début!

Au cours de cette période (à savoir quelques jours avant la menstruation et pendant celle), la femme connaît un mélange de symptômes à la fois organiques et psychologiques qui sont parfois doux et parfois si intenses qu’il consiste même des médicaments appropriés ou tout autre traitement (que le gynécologue jugera)!

Certains des symptômes les plus courants du syndrome prémenstruel sont les suivants:

  • la cyclothymie
  • le manque d’énergie / fatigue
  • la dysthymie
  • le désir de manger des gâteaux
  • la constipation
  • l’irritabilité
  • le manque de confiance
  • la diarrhée
  • le gonflement de l’abdomen
  • la rétention de liquides
  • le gain de poids
  • le gonflement de la poitrine
  • l’insomnie
  • l’irritation
  • la mélancolie
  • le manque d’intérêt

Tous ces symptômes sont réels et sont dus à la perturbation des hormones causées par la menstruation.

CONSEIL: Une bonne alimentation riche en vitamine B6 et en calcium ou en magnésium, peut aider à traiter ces symptômes.

ATTENTION: À ces jours du cycle limitez les aliments qui favorisent la rétention de liquides (comme le sel) et qui créent du gonflement (comme le lait, le café, les légumineuses)!

No 2: L’aménorrhée

L’aménorrhée (à savoir l’absence de menstruation chez les filles qui ont atteint 16 ans), εστ généralement accompagnée d’une croissance réduite (par exemple de la poitrine).

Dans des cas plus rares, l’aménorrhée, se produit chez les femmes adultes, qui, pour une raison quelconque n’ont aucune période depuis plus de 6 mois!

Pour l’absence de la menstruation, il y a plusieurs raisons qui doivent vérifier par un spécialiste afin de venir au vrai coupable. Certains d’entre eux sont les suivants:

  • l’ADN

  • des problèmes de l’ovaire
  • des problèmes du cerveau
  • des problèmes hormonaux
  • des problèmes anatomiques
  • des problèmes psychologiques
  • des problèmes de poids (des fluctuations soudaines & importantes du poids corporel)

ATTENTION: En cas d’aménorrhée il exige un examen par un médecin!

No 3: La polyménorrhée

Dans la polyménorrhée, la femme perd une quantité considérablement grande de sang, avec un résultat direct aussi sur les niveaux de son hématocrites! Dans ce cas, il est évident le sentiment de fatigue et d’épuisement ressenti par la femme, mais aussi l’incapacité de se concentrer.

Il se produit habituellement chez les jeunes filles et est dû à diverses anomalies hormonales, sanguines ou d’autres qui sont traitées avec la direction du gynécologue après un examen gynécologique complet!

No 4: L’oligoménorrhée

Le cycle irrégulier et plus particulièrement le cycle irrégulier de plus de 35 jours et qui n’est jamais fixé (peut atteindre même les 6 mois), décrit la situation de l’oligoménorrhée.

L’oligoménorrhée est principalement due à des problèmes hormonaux dans des rares cas à des problèmes de poids corporel (grandes fluctuations), à la fatigue excessive ou à l’exposition de la femme à des situations très stressantes.

ATTENTION: Avec l’oligoménorrhée il y a le risque de la fertilité!

No 5: L’hyperménorrhée

Enfin, l’hyperménorrhée est exactement le contraire de l’oligoménorrhée, avec un cycle extrêmement petit (moins de 25 jours) et une apparition de période très fréquente (même 2 fois dans le même mois!

Il s’agit également d’un trouble hormonal ou d’un problème organique identifié après un examen gynécologique complet!

Uncategorized , , , , , ,

Comments are closed.